Les vacances en Thaïlande d’une personne à mobilité réduite

Un séjour en Thaïlande pour une personne à mobilité réduite

Comme vous vous en doutez, la Thaïlande n’est pas une destination pour une personne en situation de handicap. Toutefois, avec une bonne préparation, vous pouvez séjourner aisément dans ce pays. D’ailleurs, il existe quelques astuces pour avoir un hébergement adapté à votre situation. Il est aussi bon à savoir que certains sites sont accessibles pour les personnes à mobilité réduite.

La préparation la clé pour réussir son voyage en Thaïlande

Pour commencer, il faut savoir que la Thaïlande ne possède que très peu d’infrastructures pour les personnes en situation de handicap. D’ailleurs, il n’y a pas réellement de politique d’aménagement et d’accessibilité pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduite. De ce fait, si vous souhaitez visiter ce pays, une bonne préparation est de mise. En effet, le voyage reste faisable. Avant votre départ, il faudra assurer votre vol. Il est nécessaire d’indiquer votre situation lors de la réservation de votre billet. Les compagnies aériennes ont des fauteuils répondant à votre besoin. Toutefois, à votre arrivée, il n’y aura pas de souci. L’aéroport est aménagé et le déplacement se fait via des ascenseurs. Concernant l’hébergement, il est conseillé de réserver votre chambre et d’indiquer vos besoins. Pour vous faciliter la vie, le plus simple est de faire confiance à une agence de voyages spécialisée.

Quelques astuces à retenir pour votre hébergement et pour votre transport

Comme expliqué, il est primordial que vous réserviez votre chambre d’hôtel. Le but est d’éviter les mauvaises surprises et vivre un séjour en toute tranquillité. En général, les hôtels hauts de gamme feront l’affaire. Habituellement, ils possèdent des chambres spécialement aménagées pour vous recevoir. Toutefois, si vos vacances en Thaïlande s’effectuent dans des zones reculées, il existe une parade. Vous dormirez dans un petit hôtel. Cependant, il faut toujours opter pour les chambres se trouvant au rez-de-chaussée. Concernant le transport, l’idéal serait d’avoir une voiture spécialement aménagée. Pour cela, les sociétés de location pourront vous aider. Vous pouvez d’ailleurs demander d’avoir un chauffeur attitré. Lors de votre séjour à Bangkok, le métro aérien sera à privilégier. Il est doté d’ascenseurs. Dans toutes les villes visitées, le taxi est aussi une solution. Par contre, les tuk tuk sont à éviter. Ils ne sont pas assez sécuritaires.

Les sites touristiques accessibles pour les personnes à mobilité réduite

Préparez-vous dès maintenant ! Les espaces publics sont un véritable cauchemar. Par exemple, à Bangkok, la voie publique est un lieu de vie. Il est très difficile pour une personne à mobilité réduite de déambuler dans la rue. Les échoppes et les vendeurs ambulants ont pris possession des trottoirs. Cependant, vos séjours en Thaïlande seront ponctués par la visite de certains sites touristiques. Quelques-uns sont accessibles avec des fauteuils roulants. En fait, quelques lieux ne possèdent pas de marches à franchir ou sont équipés d’ascenseurs. Vous pouvez consulter des sites d’agence pour connaître divers lieux captivants comme ce site par exemple afin de vous informer. C’est le cas par exemple du temple Wat Pho. L’endroit abrite le célèbre Buddha couché. La visite du Palais Royal et du temple du Buddha d’émeraude est aussi à mettre au programme. Si l’envie vous tente, le temple Wat Phrathat est aussi accessible. Il se trouve à Chiang Mai, à 15 km du centre-ville. Pour atteindre le haut de l’édifice, vous pouvez prendre l’ascenseur.

Laisser un commentaire

EnglishFrançaisItalianoไทย